Anima-Tactics-LogoPour continuer les articles sur les Trois Dragons, j’enchaîne à présent avec Jiang Pao, le grand frère de Lin.

« Hé ! Ne vous plaignez pas !
Moi non-plus, ça ne m’a pas amusé de me battre contre tous les vingt. »

Pour la petite histoire…

Tout comme sa petite soeur, Jiang fut adopté par le vieux maître Li Long Pao alors que ses parents étaient morts suite à une attaque de bandits.
Jiang devint le disciple de son grand-père adoptif et reçut son enseignement dans les arts martiaux. À la grande joie de Li Long, Jiang possédait un talent et un potentiel incroyable. Un véritable diamant brut.
Cependant, le jeune homme ne manifesta que très peu de dévotion pour les arts martiaux et considérait l’entrainement comme une corvée ennuyeuse. En réalité, il préférait passer son temps à s’amuser ou draguer des filles, au grand désespoir de son grand-père.
Finalement, cette vie changea du tout au tout le jour où sa petite sœur Lin fugua pour partir à l’aventure. Étant très protecteur envers sa petite sœur, il n’osa imaginer les histoires dans lesquelles la jeune fille risquait de se fourrer et décida de partir la retrouver pour la ramener à la maison. Et quitte à partir à l’étranger, autant joindre l’utile à l’agréable : Jiang pense qu’il existe dans les autres pays de nombreuses beautés prêtes à tomber sous son charme.

Le profil

JiangJiang possède des caractéristiques similaires à celles de sa petite sœur, à quelques différences près :

  • Des Dégâts de 2, soit 1 point de plus que ceux de Lin.
  • Une Défense de 9, soit 1 point de moins.
  • 12 Points de Vie, au lieu de 10.
  • Il coûte 5 niveaux de plus.

Donc Jiang frappe un chouïa plus fort que Lin, et il est un poil plus robuste mais sa défense est légèrement moins bonne en contrepartie.

Rien de spécial à considérer dans ses caractéristiques donc. Passons aux capacités spéciales. Il en a justement deux.

La première, Couler Comme le Vent, est une esquive spéciale qui coûte le même prix qu’une esquive normale et lui octroie un bonus de +3 en Défense contre les attaques à distance (pour un total de 12).
Je m’attarde un petit moment sur les attaques à distance pour ajouter une précision : les tirs permettent d’attaquer sans avoir besoin d’engager un adversaire au corps à corps, ce qui est bien pratique. Mais en contrepartie, les attaques à distance ont rarement des valeurs offensives aussi intéressantes que les attaques au corps à corps (je parle en termes de chiffres, hein) : elles sont généralement plus facile à esquiver et font moins de dégâts, en plus d’être souvent sujettes à des malus tels que la longue portée ou le couvert.
Donc pour en revenir à Jiang et son esquive spéciale, celle-ci le rend très difficile à toucher par les attaques à distance. Lors des jets de dés, sa Défense part souvent avec 6-7 points d’avance sur l’Attaque de l’adversaire.
En contrepartie, Couler Comme le Vent ne peut pas être utilisé pour intercepter des tirs destinés à autrui. Dommage.

Sa deuxième capacité spéciale est une attaque à 3 Points d’Action : Tempête de Coups.
Cette technique lui permet d’attaquer avec un bonus de +3 en Attaque, soit un total de 8, ce qui est très correct. Et si l’adversaire se prend des dégâts, il risque de perdre un Point d’Action (effet 15, soit en moyenne 50% de chance que ça passe).

Avant, je disais que Lin, avec sa technique qui fait des gros dégâts, est une finisseuse. C’est à dire qu’elle attend qu’un ennemi se retrouve dépourvu de PA pour l’engager et lui apprendre que la vie est injuste.
Et bien, avec Jiang et sa Tempête de Coups, ce serait plutôt le contraire. Je veux dire : il engage un adversaire et joue sa technique qui va bien. Avec une base de 8 en Attaque, il est pratiquement certain de toucher son adversaire si celui-ci ne réagit pas. Ce dernier aura donc tout intérêt à esquiver s’il ne veut pas 1) se prendre des dégâts, certes pas très élevés mais des dégâts tout de même ; 2) risquer de perdre un PA en conséquence.
Donc Jiang a plutôt pour objectif de faire perdre des PA à l’adversaire (ce qui arrangerait bien Lin qui est une finisseuse, vous vous souvenez ?).

En ce qui concerne son esquive spéciale, c’est du bonus. Ça le rend paré contre les tirs, mais on ne peut pas baser de stratégie dessus. D’ailleurs, si Jiang est collé à un adversaire, les tirs qui le cibleront subiront malus de -1 en Attaque et 20% de chance de se planter et toucher l’adversaire à la place. Donc si le tireur a un minimum de bons sens, il cherchera plutôt à tirer sur quelqu’un d’autre ou dépenser ses PA de manière plus judicieuse.

Je profite d’ailleurs de cet article pour dire que le frère et la sœur sont tous les deux très intéressants à jouer contre des ennemis qui ont la Résistance aux Dégâts (ils n’esquivent jamais, ils encaissent à la place).
Regardez : Lin possède une technique qui lui donne des gros dégâts, mais qui n’accroit pas ses chances de toucher. Ça tombe bien, les résistants aux dégâts ne peuvent pas esquiver donc ses chances toucher seront bien plus élevés (80% en moyenne).
Et puis Jiang : il a une technique qui fait 8 en Attaque. Avec ça il est sûr de toucher n’importe quel résistant aux dégâts (mouais, sauf l’Héritage, mais c’est un cas à part) et de leur faire quelques dégâts, et surtout de leur imposer ce test de Résistance pour ne pas perdre 1 PA (comme je l’ai dit, généralement 50% de chance qu’ils le loupent). Et sans ce petit PA, il y a des chances qu’ils ne puissent pas utiliser la super-technique qu’ils comptaient justement balancer.

Je terminerai le trio des Dragons dans le prochain article en abordant Li Long ainsi que leur carte d’équipe.

Anima__Jiang_by_Wen_M

Publicités