Justina dispose d’une bonne attaque de 5 et, comme d’autres inquisiteurs, ses dégâts se séparent en deux. Ses dégâts secondaires, contre les mystiques, comme nous l’indique la capacité « Anathème », sont de huit, ce qui signifie que si elle arrive à atteindre ces cibles, il est probable qu’elles meurent sur le coup. Ses dégâts normaux, par contre, sont seulement de trois, mais en tant que guerrier de soutien, c’est plus que suffisant. Justina a une défense de 10, excellente, et pas la moindre armure, mais il ne fallait pas s’attendre à autre chose venant de cette organisation. Avec 13 points de vie, l’inquisitrice n’est ni trop vulnérable, ni spécialement solide. La résistance de 11 est la moyenne de l’Église, et 20/30 est une vitesse standard, de même que sa récupération. (trois sur quatre) Passons maintenant à ses capacités.

Nux : cette capacité permet à Justina de récupérer une action à chaque fois qu’elle reçoit des dégâts venant d’une capacité magique. C’est « pratique », car il vaut mieux que les magos ne blessent pas trop Justina. Cela ne signifie pas qu’elle peut se balader comme si de rien n’était à côté des mystiques, mais que si leurs attaques passent, elle aura toujours assez d’actions pour leur opposer une certaine résistance.

Larme du paradis : son attaque spéciale au corps-à-corps. Avec un Attaque 5/Dégâts 5 (ou 5/10 contre les mystiques), et la possibilité de lancer deux dés, c’est une technique tout à fait décente, très utile tant pour faire des dégâts que pour l’habituel « drain d’actions ».

La réverbération du pécheur : Aveugler un ennemi est toujours très utile, et encore plus si on le fait au niveau 2… L’effet n’est pas très élevé, mais suffisant pour stresser l’adversaire et peut-être même lui faire dépenser sa gnose.

Aura de suppression : pour deux actions d’activation et une de maintien, cette capacité infligera trois points de dégâts automatiques à n’importe quel mystique voulant faire sa soupe magique dans notre zone de contrôle.

Tir du pénitent : une des attaques à distances les plus utiles que j’aie vu. Bien que ce ne soit pas excessivement puissant (6/5 ou 6/10) et que cela suppose que Justina se déplace d’une autre manière, qui ne peut pas être le mouvement gratuit, cela a l’avantage, en plus d’être l’une des rares possibilités de tir que possède l’Église, de pouvoir Bloquer l’adversaire, et ça, c’est bien utile.

Allons y pour les tactiques. De base, avec Justina, il y a deux possibilités.

Snipeuse : Cela consiste à déplacer Justina seulement au premier tour (au maximum jusqu’au deuxième, cela dépend de la taille du champ de bataille et de la vitesse de l’ennemi), en recherchant un bon poste de tir, et depuis là-bas balancer ses pastilles en face. Il est bien sûr qu’elle pourra seulement tirer une fois par tour, et il faudra donc choisir les cibles avec soin. Les meilleures victimes sont, à l’évidence, les mystiques, et en général, tout guerrier qui dépend beaucoup de ses capacités. (Pour donner un exemple, le Lion noir serait une cible idéale, vu qu’il perd beaucoup en intérêt sans sa capacité à ressusciter.) Des inconvénients ? Eh bien, on perd tout de même la possibilité d’utiliser le plein potentiel de cette puissante inquisitrice.

Chasseuse de mystiques : l’objectif, en utilisant Justina de cette manière, n’est autre que celui de chercher les mystiques ennemis et de les exterminer. Pour ce faire, on activera l’Aura de suppression et on s’avancera rapidement mais précautionneusement à la recherche des mages et soutiens de l’adversaire. Le problème qui se pose est qu’ils se trouvent habituellement derrière les lignes ennemies, mais en déplaçant Justina savamment, et en retenant les guerriers ennemis avec le reste de nos inquisiteurs, rien de tout cela ne devrait être préoccupant, du moins à première vue. Pour ce qui est du tir, il a moins d’intérêt pour cette tactique, étant donné que si on en abuse, elle ne bougera pas d’un pouce. Par contre, si dans un moment désespéré, elle se trouve à portée du mystique qu’on cherche et que celui-ci est blessé et sans actions, le choix n’est pas difficile.

Du côté des objets à utiliser avec Justina, celui qui se trouve dans son blister (illusion optique) peut être très utile si on utilise la tactique de snipeuse, parce qu’en tirant, on l’expose également aux tirs ennemis. Une montre de chronos ou une horloge du destin, comme pour la majeure partie des personnages, n’est pas non plus un mauvais choix. Autrement, Armes transperçantes ou Arme élémentaire peut être une bonne option pour contrebalancer ses faibles dégâts. Pour finir, la gnose et Justina s’entendent très bien, surtout pour faire passer ses Tirs du pénitent ou pour effectuer Larmes du paradis avec la bagatelle de trois dés. Et ça, c’est seulement avec Justina ! On peut rapidement jeter un œil à la carte équipe Damien et Justina, qui permettra d’utiliser ces tactiques et d’autres encore plus efficacement. Ciao !

Par Karring (traduit de l’espagnol par Chattemine)

— Voir le message original sur le blog espagnol de Iota-Tau

Publicités