https://magnafigurina.files.wordpress.com/2010/03/evangeline.jpg

Mode d’Emploi

Evangéline

Type : Soutien sans capacités offensives.

Général : Evangéline est la première sainte de l’Eglise sortie. Comme toutes les figurines de l’Eglise, c’est une figurine spécialisée dans une fonction précise, en l’occurrence celui d’ecclésiastique des mondes fantasy. Sa force est de maintenir en vie les unités amies, les rendant plus résistantes face à leurs opposants.

La première de ses capacités est le Soin. C’est pour le moment la plus forte capacité de guérison seule du jeu, ce qui n’est pas rien. Avec une seule utilisation, elle peut remettre à neuf un allié amoché. Sa seconde capacité, à mon avis la meilleure, est la Bénédiction. Cela rendra plus puissants tous les alliés proches, et ce autant en attaque qu’en défense, sans pour cela empêcher qu’elle se serve de ses autres capacités (dans une moindre mesure, évidemment) pour soutenir ses compagnons. La troisième de ses capacités, Armure sacrée, augmentera considérablement la durée de vie des alliés, d’autant plus qu’Evangéline n’a ni besoin d’être à proximité, ni d’avoir une ligne de vue sur l’objectif. Si elle se voit destinée à faire uniquement usage de cette capacité, tu peux la laisser dans un coin de la table de jeu et là-bas, à l’abri du danger, se consacrer tranquillement à la protection de ses alliés. Mais attention, n’importe quel ennemi rapide qui passe par les bords pourrait l’éliminer rapidement. Résoudre ce problème avec une seconde figurine là pour la protéger est une solution, bien que ce soit comme perdre une unité qui généralement n’est pas de trop. Pour finir, sa quatrième capacité, Vision, laquelle est une action de Recherche normale et courante, à ceci près qu’elle a 100% de chances de réussite. Mais je ne dis pas non plus que c’est une panacée : si on lui demande d’aller toute seule sans protection repérer des unités dissimulées, en fin de compte, même si les ennemis rôdeurs qui se cachent voient leurs meilleures capacités inutilisables, Evangéline ne vaut rien si elle se fait engager au corps-à-corps (Je n’ai jamais dit que le 10 de la gloire ne peut pas la sauver au dernier moment… mais c’est une mauvaise option, presque toujours).

Désavantages : Son coût élevé ; avec 50 niveaux, c’est une des soutiens les plus chers pour le moment. À cela s’ajoute le fait que pour tirer un maximum profit de ses capacités, il faut la faire accompagner par un gentil cavalier qui la protège, au moins, ce qui implique soit de se priver d’un guerrier de plus, soit de l’amener tout près du combat (à mes yeux la meilleure solution). L’absence d’une quelconque attaque à distance ou capacité décente au corps-à-corps en fait une figurine dont on peut être sûr qu’elle ne fera jamais un seul point de dégâts.

Cartes avantage : Une des plus évidentes pourrait être Présence, puisque cela améliore sa Vision, sa Bénédiction et son Soin, mais cela rend une figurine déjà chère plus chère encore. Le Nullificateur ou la Baguette de transfert augmentent encore plus son répertoire de capacités de soutien, mais toujours en augmentant le coût de la si coûteuse Evangéline. Des objets comme des Potions de vie peuvent être utiles, quoiqu’elles le soient un peu moins que sur d’autres figurines. Comme toujours, la Montre de Chronos peut être une bonne option, pour la raison évidente que cela donne à n’importe quel moment de besoin une action supplémentaire. Mais en fait, pour résumer, je recommande de ne rien lui mettre du tout.

Interactions avec d’autres unités : Evangéline s’intègre super bien dans une composition lumière, créant d’aberrantes unités de l’empire avec une armure de 7, 8, 9…, et soignant les égratignures en cas de nécessité. N’importe quel guerrier puissant l’est encore plus avec Evangéline à côté. Elle reste excellente dans sa propre organisation (Eglise), même si en l’absence de tanks, la possibilité de la laisser dans un coin et de lancer seulement l’Armure sacrée perd de l’intérêt, au profit de celle qui consiste à la laisser à proximité constamment alors que les nombreux guerrier autour d’elle la protègent.

Écrit par Pig_soldier, traduit de l’espagnol par Chattemine

Publicités